Le petit Nicolas et le cheval fou

Im Französisch-Unterricht der Klasse 10b wird derzeit „Les vacances du petit Nicolas“ gelesen. Diese Sammlung an kurzen Geschichten zur Titelfigur „petit Nicolas“ – der im Deutschen als „kleiner Nick“ bekannt ist – entspringt der Feder des Autors René Goscinny sowie des Zeichners Jean-Jacques Sempé. Eine ganz besondere Geschichte stammt jedoch von Lisa und Lilli:

Le petit Nicolas et le cheval fou

Ce matin à l’hôtel, au petit-déjeuner, mes amis et moi, on a vu une annonce avec des activités pour la semaine. J’ai vu une activité „Sortie à cheval sur la plage“.
Irénée a dit: „Avant, j’ai aussi fait de l’équitation une fois, avec ma sœur. Réellement, on rigole bien en le faisant“. Mamert, qui s’est frappé le front a dit: „Idiot! Ce sont seulement les filles qui font de l’équitation!“ „Pourquoi, dans le Far West il y avait aussi des cow-boys!“, a fait remarquer Fabrice. Moi, je ne me suis jamais intéressé aux chevaux mais malgré cela je pensais que c’était une très bonne idée. „Une sortie à cheval sur la plage, ce serait une grande aventure!“

On a présenté directement notre idée à monsieur Lanternau, qui avait l’air un peu déçu à mon avis: „Mais les gosses, si vous y allez, je ne pourrai pas jouer avec vous ce jour-là.“ „À mes yeux, colin-maillard est ennuyeux de toute façon!“ a dit Mamert, qu’il est bête celui-là. Ensuite, Yves a proposé: „Pourquoi vous ne venez pas avec nous à la plage?“ Puis, monsieur Lanternau était super heureux: „Oui! Vous avez toujours besoin d’une escorte!“

Le prochain jour, on est allés sur la plage avec tout le monde pour faire la sortie à cheval. Un homme nous a accueillis et il a dit que tout le monde pouvait choisir un cheval. Alors, nous sommes allés à la grange. Les chevaux étaient vraiment jolis! Moi, j’ai choisi un cheval brun qui avait l’air vraiment drôle. Monsieur Lanternau avait un cheval très grand et élégant, tandis que Mamert a choisi un petit cheval blanc. Peu de temps après, on était déjà assis sur les dos des chevaux. Fructueux a demandé au guide: „Est-ce que c’est possible d’aller un peu plus vite?“ „Oui! Peut-être qu’on peut aussi aller dans l’eau!“ a ajouté Blaise. Monsieur Lanternau, qui avait tout à coup un peu de peur a demandé: „Est-ce que ce n’est pas un peu dangereux?“ „Non, pas du tout! Les chevaux adorent l’eau!“
Donc, nous sommes partis en direction de la mer.

Tout le monde s’amusait bien et les chevaux avaient pris plaisir de jouer dans l’eau. Tout à coup, mon cheval s‘est mis à sauter de joie. Par conséquent, je suis tombé! Pourtant, ça n’a pas fait mal car je suis tombé dans l’eau. Mon cheval a arrêté directement et il m’a léché le visage. D’abord, tout le monde était choqué mais quand ils ont vu cela, ils se sont mis à rire.
C’était vraiment une aventure!